L’alimentation consciente, c’est quoi ?

Le mindful eating, c’est se concentrer sur la magie des aliments et inviter tous ses sens à sa table pour sortir de ses automatismes et écouter ses besoins réels. Présence attentive et observation bienveillante… tout un programme ! Rassurez-vous, se retrouver en pleine conscience devant son assiette, ce n’est pas rentrer dans une phase profonde de transe méditative, mais juste être là, dans le moment présent, à l’écoute de ses sensations. L’approche peut vous paraître un peu curieuse au départ, mais l’alimentation consciente a beaucoup à vous apporter. Testez et vous verrez !

Mangez quand vous avez faim

Manger quand et uniquement quand vous avez faim. C’est la base pour être pleinement à l’écoute de vos sensations alimentaires. Écoutez les messages que votre corps vous envoie et laissez-vous guider par votre intuition et pas juste par les horaires. Si vous n’avez pas faim quand votre pause de midi commence, allez faire un tour à l’extérieur pour vous ouvrir l’appétit.

Déconnectez-vous de votre travail

Débranchez votre ordi et reconnectez-vous à vous-même, vos sensations, et votre corps ! Ne mangez pas devant votre écran en lisant vos mails, le journal ou en scrollant sur les réseaux sociaux… Installez-vous confortablement dans un endroit calme. Ne mangez pas votre lunch debout dans la cuisine entre deux réunions ou pire, en travaillant. Bref, mangez en paix et chassez toute pensée parasite pour être dans l’instant présent.

Prenez le temps de « remercier » votre repas

Ayez conscience de la chance que vous avez d’avoir cette assiette devant vous. Prenez un moment pour exprimer, en interne, votre gratitude à « Dame Nature » pour avoir cultivé cette nourriture et remercier cette nourriture de vous permettre d’être en pleine santé.

Connectez-vous à vos 5 sens

Respirez profondément pour vous recentrer et vous connecter à vos 5 sens. Prenez le temps de « manger » votre repas avec les yeux, vous observez ses couleurs, son relief et les formes des aliments. Attardez-vous aussi sur les odeurs des différents aliments qui composent votre lunch. Une fois en bouche, analysez les textures et les goûts qui s’entremêlent. Et pour finir, faites appel à votre ouïe et écoutez si ça croque sous la dent

Dégustez votre repas

Manger lentement et attentivement en mastiquant bien chaque bouchée. Faites des pauses, déposez de temps en temps vos couverts ou votre sandwich pour rester attentifs et connectés. De cette manière, vous évitez de manger en excès et vous digérez beaucoup mieux votre repas de midi.

Reconnaissez la satiété

Petit à petit, vous prenez de moins en moins de plaisir à manger… c’est signe que votre repas est terminé. Respectez vos sensations et faites leur confiance, c’est très important. Si vous n’avez plus faim, ne vous forcez pas à finir votre assiette, car vous allez à l’encontre des signaux que votre cerveau vous envoie. Ne vous tracassez pas avec les restes, gardez-les simplement pour plus tard.

Libérez-vous des mauvaises habitudes alimentaires

Faites la différence entre la sensation de faim et vos émotions. Souvent l’ennui, la

tristesse, la colère nous font manger. Soyez à l’écoute de vos émotions en toute bienveillance. Si l’ennui, le stress ou tout autre émotion vous donne envie de grignoter une barre chocolatée, allez papoter avec un(e) collègue ou faites un tour pour vous dégourdir les jambes. Respirez, regardez vos photos de vacances, bref changez d’air pour penser à autre chose.

Si votre envie est toujours présente après ça, faites l’exercice de la pleine conscience avec un morceau de chocolat. Laissez fondre un carré de chocolat – de dégustation de préférence – sur votre langue pendant plusieurs minutes sans le toucher et soyez à l’écoute de vos sensations. L’Institut Mindfulness de Bruxelles vous propose de vous guider dans cette pratique en vidéo par ici. Vous êtes comblés et avez l’impression d’avoir mangé toute la plaquette, non ?

Conscient, mais pas qu’en mangeant

Le mindful eating ne s’applique pas qu’au moment du repas. Il s’agit d’être aussi « conscient », c’est-à-dire connecté à vous-même, quand vous faites vos courses (mieux regarder les emballages, les compositions, se renseigner sur l’origine des produits, etc.), quand vous cuisinez, quand vous choisissez un plat à la cantine

Révolutionnez vos pauses de midi

De temps à autre, prenez un temps de midi rien que pour vous, vous verrez, ça fait un bien fou. Si vous dînez entre collègues, partagez vos sensations entre vous. Mangez avec curiosité, soyez attentifs à ce que vous éprouvez et vos pauses midi ne seront plus jamais les mêmes ! Envie de jouer le jeu du mindfulness à fond ? Dégustez un lunch conscient etresponsableFreddy met curry livré au bureau. PS : l’alimentation consciente, ça fonctionne aussi à la maison ! Envie d’aller plus loin dans la découverte de la pleine conscience, renseignez-vous auprès de l’Institut Mindfulness à Bruxelles. Ciao, les rockeurs, je vous laisse, je vais manger une glace au spéculoos (en toute conscience of course).